Catégorie : Libre parole

A table !

Qui n’a pas dans le creux de l’oreille cette invitation lancée (souvent !) par la Mère, signifiant que le repas est prêt et ne saurait attendre, sous peine de refroidissement et de perte de saveur ! Temps privilégié (- non seulement pour la dégustation -) du rassemblement familial, du partage, de l’échange… (portables éteints !), pause bénéfique dans une journée de travail.

Jésus, lui-même, a dû vivre les journées de son enfance et de sa jeunesse entre apprentissage, travail et repas pris en famille.

Lire plus…

« Je ne sais où on L’a mis » (Jn 20,13)

          

Où es-Tu ? Où Te chercher, Seigneur ? Quel désarroi, au petit matin de Pâques, pour Marie-Madeleine, sur le seuil du tombeau «  VIDE » ! On est loin d’un fait divers banal et, même à l’époque, la nouvelle s’est répandue « comme une traînée de poudre » … « Tu es le seul à séjourner à Jérusalem qui n’ait pas appris ce qui s’est passé ces jours-ci ! » ( Lc 24,18).

Marie-Madeleine, la fidèle qui a suivi Jésus jusqu’au pied de la Croix, après la surprise, le questionnement, les larmes, reconnaît, à l’appel de son nom, Celui qu’elle cherche. Éclatante nouvelle, onde de choc qui parcourt la terre et les siècles : Jésus est ressuscité, Jésus est le Fils du Très-Haut, Jésus est le Sauveur !… « Va trouver mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père qui est votre Père, vers mon Dieu qui est votre Dieu » (Jn 20,17), message que Jésus confie à celle qui est  « l’Apôtre des Apôtres » ( St Hippolyte ).

Lire plus…

Camp Ski : carêm’en joyeux !

Le soir se couche sur le camp et sur les pistes…

Le soleil a brillé comme annoncé sur notre première journée de ski (la toute première pour certains jeunes…)

C’est dans la confiance de l’enfance (le thème de notre journée avec sainte Thérèse) et carêm’en joyeux que nous avons bravé les températures négatives pour skier et pique-niquer.

Ce soir, après la messe et le repas, les jeunes ont enquêté sur la disparition de la flamme olympique au cours d’un cluedo géant à travers le Centre. Tout le monde va bien, pas de bobo et la flamme a été retrouvée !

Depuis Eyne, carêm’en joyeux !

L’équipe d’animation

JOURNAL DE BORD : CAMP SKI ARRIVÉE

Le Camp « Skie ta mission » est lancé ! 

Tous les jeunes et adultes participant au camp sont bien arrivés à Eyne (66), au centre La clé des Champs. Chacun est installé et trouve peu à peu ses repères dans les lieux. Après la présentation des quelques règles qui vont permettre que notre séjour se passe au mieux, une petite ballade nous a fait découvrir la station et récupérer notre équipement pour la journée de ski de demain.  Entre flocons, étoiles, cordées, défis et missions, ce soir c’était veillée de présentation du thème spirituel du camp. C’est Sainte Thérèse de Lisieux qui veillera sur notre séjour. Nous ferons sa connaissance tout au long de la semaine. Le soleil devrait briller demain sur notre première journée de ski…

En union de prière depuis la montagne…

L’équipe d’animation

Allumons le feu !

Quel feu ?, un feu de joie ?, un feu qui réchauffe ?, un feu intérieur qui éclaire nos obscurités ?, un feu qui embrase nos vies ?, son crépitement est-il perceptible au-delà de notre sphère intime ? Ses flammèches rejaillissent-elles sur nos proches, nos relations, ceux qui seraient réconfortés par leur douce chaleur ?

De quel bois alimentons-nous ce feu intérieur ? Ce feu qui réchauffe notre cœur engourdi, durant ces jours et ces nuits (froides !) au désert de notre Carême ? Voici venu le temps de la réflexion, de la prière, du réajustement à la volonté du Seigneur.

Lire plus…

«  L’Inconnaissable » ?

«  Au milieu de vous se tient Celui que vous ne connaissez pas » ( Jn 1,26 )

Il a grandi l’Enfant dont la naissance nous a émerveillés la nuit de Noël, suivie des jeunes années vécues dans la plus grande discrétion. Quelques décennies plus tard, la voix de Jean-Baptiste a été la caisse de résonance dans le désert, orientant, redressant, aplanissant les chemins tortueux pour mener à Celui plus grand que lui.

Lire plus…

«  Nous demandons à Dieu ce qu’il nous plaît et Il nous donne ce qu’il nous faut » (Léon Bloy)

La tradition des vœux est bien ancrée dans nos us et coutumes et c’est tant mieux. Alors que nous baignons encore dans la lumière douce de la Crèche, guettant « l’étoile » qui guidera nos pas dans cette nouvelle année, quels vœux allons-nous échanger ?

  • Seront-ce de simples paroles de circonstance, rabâchées à l’envi et vides d’un réel sentiment ?
  • Ou bien vont-ils refléter le meilleur de ce que nous désirons pour les êtres qui nous sont chers ?
  • Seront-ils aussi destinés à celles et à ceux que nous rencontrons dans nos lieux de vie ?

Qui, en effet, n’aspire pas au bonheur ?

Lire plus…

DOUCE NUIT !

C’est dans la douceur que le Seigneur se fait l’un de nous ! Lui, le Tout-Puissant, le Rocher, la Force – nombreux sont les qualificatifs qui habillent Sa Gloire -arrive parmi nous dans la fragilité, le dénuement, incognito (ou presque)  à la périphérie (déjà !) d’une bourgade de Judée, accaparée par les agitations humaines de son époque : un pays occupé, un César auguste soucieux de l’étendue de son empire (recensement), un roi  Hérode agrippé à son trône.

Quel contraste entre la turbulence et l’avidité du monde et la petite ‘Accouchée’, venue de Nazareth, la Bien-Aimée de Joseph, la « Choisie » par Dieu entre toutes les femmes ! C’est pourtant ainsi que Dieu va réaliser Son plan, en faisant de l’empereur de Rome un instrument utile à son dessein. En décrétant le recensement des habitants de son empire, dans leur ville d’origine, en vue de la perception des impôts, l’enfant – apportant  le Salut du monde – ne naîtra pas à Nazareth, mais à Bethléem, ville de David et de Joseph, son descendant, dans le dépouillement le plus total.

Lire plus…

« En effet, aucun d’entre nous ne vit pour soi-même » (Rm 14, 7)

…sachant que « nous sommes destinés à la Sainteté, toi, moi et tout le monde. C’est une tâche simple car si nous apprenons à aimer, nous apprenons à être Saints » ( Mère Térésa de Calcutta ).

Voilà quelques encouragements précieux au moment où la liturgie célèbre la fête de tous les Saints. Jésus, lui-même, nous enseigne les pistes pour y parvenir. Car la Toussaint ne concerne pas seulement ceux qui nous précèdent mais appelle ceux que nous sommes à le devenir. Projet ambitieux, voire prétentieux ? C’est pourtant là le chemin du Salut. Dieu nous invite, inlassablement, à faire alliance avec Lui pour accueillir son amour de   Père et l’annoncer aux autres.En s’oubliant soi-même, comme l’écrit St Paul, c’est pour vivre pour le Seigneur, cet Autre que moi-même, le TOUT-AUTRE. Il est cet autrui qui, par humilité de l’Incarnation en Jésus, offre l’amitié divine à tout homme. DIEU-AUTRUI se laisse reconnaître en chaque homme que je rencontre , créé à Son image, en qui je découvre un frère. Et quel bonheur si ce frère ne me ressemble pas ! S’il ne reflète pas mes gestes, mes paroles, mes idées….mais me permet, en étant lui-même, de découvrir qui je suis vraiment. L’identique étouffe. Que deviendrait une relation si elle tournait autour des mêmes mots, des mêmes idées, des mêmes gestes?une relation qui se viderait de sens, d’intérêt, qui se replierait vite sur elle-même et deviendrait une coquille vide.

Lire plus…

Quel est votre avis ?

« Quel est votre avis ? » (Mt 21, 28-32 )  Sur quoi ?

Car un avis est tellement facile à donner ( même quand il n’est pas demandé ! ). Pourtant, à condition de ne pas devenir un jugement à l’emporte-pièce, un avis nécessite une réflexion, si on ne veut pas rester dans le superficiel ou si le sujet est délicat ( famille, travail, relations sociales et amicales ). Quand un avis est demandé par le Seigneur lui-même, il vaudrait mieux s’accorder le temps de la réflexion ! En s’adressant aux grands prêtres et aux anciens racontant la parabole du Père et des deux fils, Jésus pose la grande question : « Qui fait la volonté du Père ? » question qui nous est posée aujourd’hui. Quelle va être notre réponse ?

Lire plus…