Auteur : Père Joseph-Marie

Suite au déconfinement…

Chers amis,

Depuis plus d’un mois, nous vous avons proposé de suivre nos offices en direct, afin de vous permettre de prier avec nous en ces temps d’isolement et d’inactivité. Vous êtes très nombreux à nous avoir rejoint, de sorte que nous avons pu constituer une véritable communauté de prière et de fraternité « virtuelle ». Ensemble, nous avons pu louer Dieu, l’adorer et le célébrer, même s’il restait toujours la souffrance du jeûne eucharistique qui vous privait de la pleine communion sacramentelle.

Or voilà que le temps de confinement touche enfin à sa fin : vous allez reprendre le chemin du travail, vos enfants vont retrouver l’école, les amis vont pouvoir se rendre visite, la vie « normale » va peu à peu se réinstaller après ces 55 jours de rupture.

Il est dès lors logique que nous arrêtions progressivement nos émissions en direct, à commencer par les offices de la semaine.

Cependant, si aucune nouvelle ouverture ne s’annonce pour la célébration des messes dominicales, nous continuerons à assurer la transmission en direct de l’Eucharistie du Monastère dimanche prochain, et ceci aussi longtemps que la situation en paroisse demeurera précaire.

Ceci dit, ce n’est pas une raison pour ne pas poursuivre notre cheminement ensemble ! Nous continuerons à proposer sur notre site des programmes qui ne manqueront pas de vous intéresser.

Ainsi par exemple : une préparation à la fête de Pentecôte. Nous proposerons tous les jours, du lundi 25 au samedi 30 mai, une brève méditation sur l’Esprit Saint, qui nous aidera à mieux accueillir le divin Paraclet, et à nous laisser renouveler dans la grâce de notre baptême.

N’hésitez pas à nous faire connaitre vos attentes et vos désirs afin que nous puissions essayer d’y répondre, dans la mesure de nos moyens.

Soyez remerciés pour votre confiance et votre fidélité. Puisse notre communion fraternelle perdurer au-delà du déconfinement, car en ces temps difficiles, nous avons plus que jamais besoin de rester unis dans la prière, et de nous réconforter mutuellement.

Demeurons dans la bénédiction de la Trinité Sainte, et confions-nous les uns les autres à l’intercession de la Vierge Marie et à la protection de Saint Joseph,

P. Joseph-Marie

Directives de la Conférence des Évêques de France suite à l’annonce du premier ministre concernant le déconfinement

Publié le 28 avril 2020

LOGO CEF Fond crème couleur du siteLe Premier Ministre a annoncé ce 28 avril 2020 que les célébrations avec assemblées ne pourraient reprendre qu’à partir du 2 juin, même si les lieux de cultes pourraient rester ouverts comme ils le sont aujourd’hui, que la liturgie des obsèques pourrait toujours être célébrée, tant dans les églises que dans les cimetières, en limitant le nombre de participants à 20.

Le Conseil Permanent de la Conférence des évêques de France, au nom de tous les évêques, prend acte avec regret de cette date qui est imposée aux catholiques et à toutes les religions de notre pays. Nous partageons le souci du Gouvernement de limiter au maximum la circulation de l’épidémie, mais nous voyons mal que la pratique ordinaire de la messe favorise la propagation du virus et gène le respect des gestes barrières plus que bien des activités qui reprendront bientôt. La dimension spirituelle et religieuse de l’être humain contribue, nous en sommes persuadés, à la paix des cœurs, à la force dans l’épreuve, à la fraternité entre les personnes, et à toute la vie sociale. La liberté de culte est un élément constitutif de la vie démocratique. C’est pourquoi les évêques souhaitent rencontrer les pouvoirs publics, nationaux ou locaux, pour préparer la reprise effective du culte.

Les catholiques ont respecté et respecteront les consignes du Gouvernement. Le Conseil Permanent des évêques de France encourage vivement les familles qui seraient frappées par un deuil à ne pas renoncer aux obsèques religieuses, même si tous les membres de leur famille ne peuvent pas se réunir. Elle encourage aussi les fidèles à se rendre dans les églises pour y prier individuellement ; elle recommande aux diocèses et aux paroisses de continuer à proposer les moyens nécessaires à leur vie de foi. L’Eglise de France évaluera par ailleurs comment ce cadre nouveau permet la reprise de certaines activités caritatives étant données les situations de précarité dont elle est témoin.

La fête de la Pentecôte devrait marquer, sauf reprise de l’épidémie, la fin du confinement sévère en matière de vie liturgique et sacramentelle. Le Conseil Permanent des évêques de France invite les catholiques à vivre le mois de mai comme un mois « au Cénacle » dans une prière instante pour le don de l’Esprit Saint et comme un mois marial.

Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims, Président de la CEF,
Mgr Dominique Blanchet, évêque de Belfort-Montbéliard, vice-président de la CEF,
Mgr Olivier Leborgne, évêque d’Amiens, vice-président de la CEF,
Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris,
Mgr Jean-Pierre Batut, évêque de Blois,
Mgr Jean-Marc Eychenne, évêque de Pamiers,
Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen,
Mgr Philippe Mousset, évêque de Périgueux,
Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre,
Mgr Pascal Wintzer, archevêque de Poitiers