EAP_2014bAnne-Marie BARAT : (04) 67 30 69 85

Christian BELLOC : (06) 34 38 59 98

William CAMUS : (07) 77 00 68 90

Blandine et Jean-Louis CARBOU : (04) 67 36 03 83

Sophie CAUVY : (06) 72 62 23 20

Thierry DALMAS : (06) 72 45 90 65

Michel GAUDARD : (06) 65 00 06 71

Sarah MAS : (06) 29 91 23 20

Chantal MAZEL : (06) 81 54 01 76

Anne MORTES : (09) 77 90 72 04

Bernadette PARENT : (06) 52 30 22 48

Pierre PICAREL : (06) 78 97 11 53

En raison de son étendue géographique, notre paroisse Saint Martin de la Coquillade est loin d’être une réalité unifiée. Par contre les villages se regroupent spontanément en « régions », au nombre de six – comme nous l’avons fait apparaître dans la présentation des 19 clochers. C’est pourquoi nous avons procédé à une «décentralisation » de l’organisation paroissiale, au profit de cette répartition en région.
L’organisation de la paroisse se présente dès lors comme suit :

1- L’équipe d’animation paroissiale (EAP) est composée de six « veilleurs » : un par région, élu localement. Pour que la charge ne soit pas trop lourde, chaque veilleur est « doublé » d’un suppléant qui peut le remplacer aux réunions mensuelles de l’EAP. Comme son nom l’indique, le « veilleur » est appelé à veiller sur les clochers de sa région, afin de faire remonter à l’EAP les remarques, les demandes, les besoins (spirituels et matériels) locaux. Il assure également le lien avec les mairies et autres instances locales.

Les veilleurs

Les « veilleurs » sont secondés par six équipes qui prennent en charge les pôles plus «spécialisés » de la pastorale. Ceux-ci exercent leur ministère sur l’ensemble des 6 régions et des 19 clochers.

Structure paroissiale

2- Le pôle « accueil » : porte le souci de contacter les nouveaux arrivants dans nos villages. Sa mission est de mettre à la disposition de toutes les régions des voies d’approches originales, qui permettent de rencontrer les nouveaux-venus, et de leur présenter la communauté paroissiales ainsi que ses activités.

3- Le pôle « catéchèse » : dans la logique de la décentralisation, la catéchèse est proposée dans les différentes régions (sauf la région d’Autignac qui se regroupera avec Laurens). Les enfants sont réunis tous les quinze jours, le mardi soir de 18H à 19H30. La participation des parents est fortement recommandée. Les enfants participent également une fois par mois à la messe de 11H dans leur village ou dans un des clochers de leur région. Des temps forts sont proposés à Saint Joseph de Mont-Rouge.
Nous n’oublions pas dans ce pôle l’aumônerie pour nos ados, et la formation permanente proposée aux adultes de l’ensemble de la paroisse.

4- Le pôle « sacrements » rassemble les équipes de préparation au baptême et au mariage, qui accompagnent les parents et les futurs époux sur les 19 clochers.

5- Le pôle « solidarité » comporte deux sections :
5.1- Le pôle plus « institutionnel » établit des contacts avec les institutions catholiques ou autres (Secours Catholique, Secours populaire, Société Saint Vincent de Paul, Croix Rouge, Banque alimentaire, etc.) pour organiser l’aide aux démunis dans nos 19 clochers. Ce travail se fait en synergie avec les mairies locales et autres instances déjà en activité. Ce pôle prend également en charge l’organisation des actions portées par des institutions nationales telles que le CCFD ea.

5.2- Le pôle de « solidarité de proximité » nous stimule à ouvrir les yeux sur les besoins, solitudes, détresses de nos voisinages. Ce pôle cherche à inventer – et partage dans les régions – de nouveaux chemins pour rejoindre ces « périphéries » toutes proches mais hélas souvent ignorées.

6- Le pôle « obsèques » assure l’organisation des célébrations sur l’ensemble de la paroisse. Ce pôle rappelle aux « veilleurs » régionaux la nécessité de mobiliser dans leurs villages des visiteurs de familles en deuil, et offre la formation nécessaire à ce ministère.

7- Le pôle « évangélisation » : veille à ce que notre priorité demeure l’annonce de la Bonne Nouvelle à tous les hommes et les femmes – jeunes et vieux – de nos villages. Nous avons à faire preuve d’écoute, de créativité, d’audace, pour trouver les formes d’expression de la foi qui rejoignent les « périphéries » spirituelles, touchées par l’indifférence, l’éloignement, la sécularisation, l’incroyance. Ce pôle stimule les initiatives d’évangélisation locales (dans les régions), et organise également des activités d’évangélisation concernant l’ensemble de la paroisse.

Pour articuler leurs travaux de manière féconde, ces sept pôles peuvent compter sur l’aide précieuse d’un(e) secrétaire général(e).

Et le curé, que fait-il dans ce schéma ?
Il s’assure que les « veilleurs » des sept pôles …ne s’endorment pas ! ;-), et qu’ils «sèment la fraternité » dans tout ce qu’ils entreprennent. Il veille à ce qu’ils collaborent étroitement et que toutes les régions puissent bénéficier de leurs apports.
Il nourrit les disciples-missionnaires du Pain de la Parole et de l’Eucharistie, et entretient la flamme de leur amour de Dieu et du prochain. Il est le serviteur de la koinonia (communion fraternelle : Ac 2,42) en veillant à « garder l’unité de l’Esprit par le lien de la paix » (Ep 4,3). Enfin il assure la communion avec l’Église diocésaine et universelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *